Un Vide Dressing à Paris ?

Un vendredi soir, nous nous rendons au cœur du Marais, au 13 rue de Turenne, où s’étendent à perte de vie pour le/la chasseur.se de trésors de la mode, robes, manteaux, et chemisiers de chez Maje, Sandro, Diane Von Furstenberg, Dior, Isabel Marrant à prix cassés mais aussi sac à mains et chaussures de rêves de YSL à Hermès, tous chinés par les équipes de Dress in the City, organisateurs des évènements. Le week-end dernier du 29 mars, s’est tenu Le plus grand vide dressing de Paris, organisé par Violette Sauvage au Carreau du Temple, l’occasion de revenir sur les bonnes raisons de chiner plutôt que d’acheter neuf.

L’industrie textile est une des plus polluantes de la planète. Tous les jours, au détour d’une vitrine nous sommes susceptibles de tomber en amour devant une pièce neuve, sortie d’une toute nouvelle collection, avec de toutes nouvelles matières, à l’origine d’une toute nouvelle et récente pollution. « Oui mais je veux être bien habillé•e, au dernier cri, avec des pièces originales et intemporelles » « j’ai besoin de ce nouveau blouson/ manteau/ chemisier/ pantalon … »; vous-entends-je déjà songer. Passons outre la question qui fâche « ai-je vraiment besoin de tant de vêtements ? » et concentrons nous. Une grande dame de la mode (Gabrielle Chanel pour les intimes) a dit un jour « la mode est un éternel recommencement ». Rien ne se perd jamais vraiment (sauf l’association jean taille basse et string) et les nouvelles tendances ne sont que de vieilles recettes remises au goût du jour.

Si vous êtes d’un tempérament addictif aux vêtements, modeuses accros aux belles pièces ou parisien•ne pour qui nouvelle saison veut dire nouvelle garde-robe; votre porte-monnaie vous remerciera. En vide-dressing, négocier les prix est souvent possible. Il ne faut pas hésiter à se tourner vers les kilos-shops, vinted shop et autres friperies indépendantes que l’on peut trouver partout à Paris pour dénicher la pièce à prix abordable dont vous rêvez tant.

• Pour être branché, portez du vieux. Le vintage et la seconde main sont l’avenir de votre dressing. Regardez ce que vous pensiez être les vieilleries de votre placard avec un œil nouveau, car ce qui était en vogue il fut un temps le sera sûrement de nouveau les jours prochains. Si le désir absolu d’un nouvel achat est trop puissant, avant de craquer sur une pièce de nouvelle collection, un manteau en cashmere bleu de chez Maje au hasard, allez faire un tour aux vides dressings de Dress in the City pour y dénicher de belles pièces que vous serez en plus sûr•e de ne pas voir en terrasse la semaine suivante !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s